Atelier national d’Engagement des Organisations de la Société Civile (OSC) dans la lutte contre le paludisme au Bénin

Au Bénin, 19 organisations de la société civile viennent de réaffirmer leur détermination à mettre un terme au paludisme dans le pays.

Au Bénin, 19 organisations de la société civile viennent de réaffirmer leur détermination à mettre un terme au paludisme dans le pays.
Ces organisations ont en effet procédé à la signature d’une Charte d’engagement « Zéro Palu ! Je m’engage », à la suite d’un atelier de deux jours qui a pris fin ce 24 février 2021 à Cotonou.
La rencontre est organisée par le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) du Bénin, en partenariat avec l’organisation à but non lucratif Speak Up Africa basée à Dakar au Sénégal.
Cette nouvelle offensive sanitaire vise à relever les défis de la lutte contre le paludisme au niveau communautaire dans le pays.
Ces organisation de la société civile auront à initier au sein des communautés, des activités de lutte contre le paludisme à travers et de façon durable, la sensibilisation et la prévention.
« La société civile a un énorme rôle à jouer dans la lutte contre le paludisme. En effet, elle peut amplifier les efforts de sensibilisation, faciliter l’accès des populations reculées au services de traitement du paludisme et contribuer aux efforts de mobilisation de ressources domestiques pour cette lutte », a indiqué Christian Martins, Coordonnateur de la coalition des OSC au Bénin pour la couverture sanitaire universelle.
« La lutte contre le paludisme nécessite une intervention multisectorielle à travers le renforcement des interventions et des stratégies innovantes en impliquant tous les acteurs de développement dans un esprit de concertation et de vision commune. Dans ce dispositif la société civile occupe une place incontournable » a pour sa part déclaré Sourakatou Salifou, Directeur national de la Santé publique du Bénin.
En 2019, 2 515 038 cas de paludisme ont été recensés au Bénin avec 3234 décès enregistrés, selon l’Annuaire des statistiques 2019 du pays. Les enfants de 1 à 4 ans des zones rurales sont les plus touchés par la maladie.
Afin de renforcer l’engagement national en faveur de la lutte contre le paludisme, le Bénin avait déjà lancé en novembre 2020 en collaboration avec le Groupe Ecobank et Speak Up Africa, la campagne dénommée « Zéro Palu ! Je m’engage » de même que l’Initiative « Zéro Palu ! Les entreprises s’engagent ».

David Soklou