La vaccination, une contribution à la protection de la santé des populations.

L’évolution des sciences et des techniques permettent de nos jours d’inscrire la vaccination comme outil de santé publique permettant de faire reculer de nombreuses maladies infectieuses. Les vaccins sont désormais importants pour les gouvernements, les sociétés et les organismes internationaux dans leur volonté de protéger la santé des populations.

Les communautés ont toujours eu différentes réactions face aux mesures qui leur sont proposées ou imposées, en fonction de leur culture et du contexte politique dans lequel elles se retrouvent. Mais la multiplicité des vaccins aujourd’hui, se caractérise surtout par l’émergence de plusieurs maladies comme le covid-19. A cet effet 2300 nouveaux cas dont 7 décès ont été répertoriés dans la période du 16 au 22 août. Sur 274 cas graves dénombrés, 264 n’avaient reçu aucune dose de vaccin. Cette situation a conduit à l’institution de différentes règles.

Appel à l’action

La lutte contre le covid-19 implique le respect de certaines mesures notamment la vaccination. Le conseil des ministres du 02 septembre 2021 institue les règles suivantes au Bénin :

  • Recommandation de la vaccination à toute personne âgée de plus de 18 ans, notamment le personnel enseignant et administratif des établissements publics et privés avant la rentrée des classes, les étudiants, le personnel militaire et paramilitaire, les taxi-motos, toutes personnes entrant et sortant du territoire national ;
  • Suspension de la participation de tout agent de l’administration publique ou employé du secteur privé non vacciné contre le covid-19, des rencontres (réunions, ateliers, fora, séminaires etc.) sur le territoire national.
  • Accès à tous les regroupements autorisés sur présentation d’un pass vaccinal.