Les Maladies Tropicales Négligées (MTN), un groupe de maladies évitables et curables !

Les Maladies Tropicales Négligées (MTN) sévissent en Afrique. Elles affectent les populations pauvres qui vivent dans des zones enclavées, des zones difficiles d’accès et ne disposant pas d’infrastructures socio-économiques et sanitaires de base. Le Bénin n’échappe pas à cette réalité.

Etat des lieux

Selon un article publié le 3 février 2021 par le quotidien béninois « matin libre », les MTN touchent plus de 1.5 milliard de personnes dans le monde et tuent 170.000 personnes par an. Face à cette situation,  l’Organisation Mondiale de la Santé entend continuer à appuyer les pays africains notamment le Bénin conformément aux actions de lutte contre les MTN qui sont planifiées aux niveaux mondial, sous régional et national. En effet, le Bénin, engagé à éliminer les maladies tropicales négligées d’ici 2030, bénéficie de l’appui technique et financier de l’OMS notamment pour l’élaboration de son plan stratégique. Ce plan est décliné chaque année en plan opérationnel avec l’ensemble des partenaires notamment des ONG.

Actions des Organisations de la Société Civile et des partenaires dans la lutte contre les MTN

Le rôle de la société civile est primordial dans la mise en œuvre et la réussite des campagnes surtout celles visant à combattre les MTN. La Coalition des OSC du Bénin pour la Couverture Universelle en Santé (COBCUS) ne cesse de réaffirmer son engagement dans ce sens et de s’impliquer dans la lutte. Avec des partenaires comme l’ONG Speak Up Africa, il a été mis sur pieds un réseau dénommé « NON AUX MTN » et un plan d’action de lutte contre les MTN dont la mise en œuvre est prévue dans les tous prochains jours. Un autre projet de plaidoyer pour la Couverture Universelle en Santé et la lutte contre les MTN au Bénin est en gestation avec la Fondation Anesvad.

Appel à l’action

A l’endroit du gouvernement béninois

  1. Accroître le budget alloué aux maladies tropicales négligées au niveau national.
  2. Fournir des données actualisées sur l’évolution ou la régression des cas de MTN pour permettre le suivi et la planification.

A l’endroit de l’Union africaine

  1. Mettre en place un groupe de travail sur les MTN au sein de l’Union africaine ;
  2. Créer un fonds africain pour les MTN ;
  3. Assurer un suivi et un reporting régulier des progrès en matière de MTN ;
  4. Encourager les pays ayant atteint les objectifs d’élimination.

A l’endroit du secteur privé 

Financer la lutte contre les MTN.